Class40 à l'échelle 1/12ème, ça fait... 1m et ça navigue très fort!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Class40 à l'échelle 1/12ème, ça fait... 1m et ça navigue très fort!

Message par Pierrot le Mar 1 Déc - 1:25

Salut les voileux,

Je redécouvre ce forum et en profite pour partager avec vous ma dernière réalisation.
Un Class40 (shape de coque millésime 2014, RdR, Plans Verdier, Conq, etc..., carène à bouchain, étrave puissante).
"Bigoud N' Express" est sortie de l'atelier en quinze jours, en moulage carbone sur forme mâle, en moule perdu.

Les premières navigations dans l'alizé guadeloupéen ont donné lieu à des bords de reaching plein pot, au planning...

En vidéo:
avatar
Pierrot

Messages : 14
Date d'inscription : 10/05/2015
Localisation : Saint-Malo / Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Class40 1/12 ème, 1 ris et gennaker

Message par Pierrot le Mar 8 Déc - 12:05

Le modèle a été construit pour ici, la Guadeloupe, où le vent se met à souffler copieusement à la saison hivernale.
Pas question de rester au vestiaire, on sort! Avec une garde robe adaptée. Le jeu B, ce sera une prise de ris dans la GV, on garde le solent, et on teste. Forcément, le virement de bord n'est pas très souple dans du gros clapot, à l'échelle du bateau, on a un bon force 7 et une mer forte avec des creux de 4m, mais pour le reste, c'est plutôt bien cool!




Dernière édition par Pierrot le Mar 8 Déc - 12:11, édité 1 fois
avatar
Pierrot

Messages : 14
Date d'inscription : 10/05/2015
Localisation : Saint-Malo / Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Class40 à l'échelle 1/12ème, ça fait... 1m et ça navigue très fort!

Message par Pierrot le Mar 8 Déc - 12:06

encore un peu plus de puissance en déroulant le gennaker sur les bords abattus.
avatar
Pierrot

Messages : 14
Date d'inscription : 10/05/2015
Localisation : Saint-Malo / Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Class40 à l'échelle 1/12ème, ça fait... 1m et ça navigue très fort!

Message par Maxi22700 le Dim 13 Déc - 0:25

Ça, ça a de la gueule !
avatar
Maxi22700

Messages : 48
Date d'inscription : 10/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Class40 à l'échelle 1/12ème, ça fait... 1m et ça navigue très fort!

Message par hotelgolf le Dim 13 Déc - 8:11

je vais faire mon grognon , mais ne le prenez pas mal , c est juste que je ne comprends pas bien l intérêt de ce genre de voilier

un IOM va largement aussi vite, voir plus , et en plus il y en a plein , donc moyen de se confronter et de régater

parce que là ,avec son open ,certes très joli et bien mis au point ,il est condamné à jouer tout seul , et de mon point de vu , ça manque un peu d intérêt , surtout quand on voit la somme de travail que nécessite la mise au point d un modèle comme ça.
avatar
hotelgolf

Messages : 117
Date d'inscription : 15/05/2015
Age : 58
Localisation : Ouistreham / Calvados

Revenir en haut Aller en bas

Re: Class40 à l'échelle 1/12ème, ça fait... 1m et ça navigue très fort!

Message par Maxi22700 le Dim 13 Déc - 16:29

je vais faire mon grognon , mais ne le prenez pas mal , c est juste que je ne comprends pas bien l intérêt de ce genre de voilier

un IOM va largement aussi vite, voir plus , et en plus il y en a plein , donc moyen de se confronter et de régater

parce que là ,avec son open ,certes très joli et bien mis au point ,il est condamné à jouer tout seul , et de mon point de vu , ça manque un peu d intérêt , surtout quand on voit la somme de travail que nécessite la mise au point d un modèle comme ça.
Les enjeux sont différents ! Avec un IOM, il n'y a pas de challenge lors de la conception, les plans existent, y'a a des tas de construits chaque année, c'est pas très complexe a faire. Or la le truc c'est qu'il y a des défis et faut trouver des solutions et concevoir quelque chose a partir de rien. Moi je pars sur une base d'open aussi car je trouve ça plus intéressant et j'aime bien la liberté qu'on a a faire son propre voilier. Y'a plus les contraintes de la jauge et ça permet de concevoir des petit engins bien puissants, voire, contrairement a ce que tu dis, bien plus rapides que des IOM. De toutes manière je crois que notre but n'est pas de régater mais juste de prendre plaisir a naviguer, même si c'est avec des bateau différents.

--Pierrot, sur ta photo de profil, c'est safran, c'est le tiens ? T'a plus de photos ? J'ai besoin d'un coup de main dans "Techniques VRC" dans Plans car je vais me lancer dans mes commandes mais je sis un peu noyé...
avatar
Maxi22700

Messages : 48
Date d'inscription : 10/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Class40 à l'échelle 1/12ème, ça fait... 1m et ça navigue très fort!

Message par paolo73 le Lun 14 Déc - 18:44

vous avez chacun raison dans vos réflexions , le coté challenge a certainement un grand plaisir dans la recherche, la conception , la part de rêve durant toute la construction , rechercher des solutions , seul bémol pour moi je n'aime pas naviguer seul hormis faire des essais , apporter les solutions faire que le boat marche au maximum dans toutes les conditions , comparer , aller vite aussi , me frotter a d'autres ce que certains refusent car le mot compétition donne des boutons , certains souffrent la différence , mais dans la vie de tout les jours c'est pas la compétition?... et puis juste pour dire un mot sur les IOM même si les plans existent , le bateaux actuels sont sensiblement avec les même performances , presque les même formes!... tout le reste de diffèrent , les réglages , le facteur humain , les conditions de nav , les pouces... deux bateaux identiques ne vont pas forcement a la même vitesse , la recherche du bon réglage c'est aussi un bon challenge , tout seul je me trouve bon!...et au bout de 5mn je m'em....grave. Donc je dis qu'il en faut pour tout le monde et que chacun prenne son plaisir , j'ai aussi un off-shore électrique comme beaucoup , ça va vite ces machins là pendant 10mn et puis....j'ai transformé son utilisation pour mouiller les bouées mais je comprends tout a fait que cela intéresse certains , je vais terminer il y a aussi les "grincheux" les mauvais coucheurs , les ceux qui jouent leur vie sur un parcours , parfois ce sont les même sur la route avec leur voiture , j'en fais hélas partie Laughing je reconnais que la rentré ou la sortie du génois ne doit pas être facile , j'ai bien aimé les vidéos Very Happy
avatar
paolo73

Messages : 2464
Date d'inscription : 22/06/2015
Localisation : MONTAGNES

Revenir en haut Aller en bas

Jauge or not to be?

Message par Pierrot le Mar 15 Déc - 3:21

Messieurs, vous avez tous raison.
Je lis avec plaisir les échanges sur le sujet et les avis partagés.

Comme Hotelgolf le souligne, le fait de construire un bateau hors jauge place celui-ci dans la catégorie des objets de plaisir, excluant celui de se mesurer à d'autres voiliers identiques.
La régate en RC est un concept qui me laisse froid.
J'ai bien tiré quelques bords en Seawind avec les malouins, sur des machines (du commerce un chouïa revisitées) pour passer quelques moments sympas en match race ou en parcours banane.
Il est vrai que je n'ai jamais participé à un vrai évènement RC avec une vraie machine de circuit et de ce fait, mon manque d'enthousiasme pour la régate Rc et donc à la monotypie est peut être dû tout simplement à mon manque d'expérience dans ce domaine.

Mais bon, ce genre de navigation, c'est plus marrant en vrai, non?
Perso, j'ai l'immense bonheur d'être co-propriétaire d'un muscadet, rose fushia, qui porte le nom redoutable de Doudounette.
Allez par curiosité renifler le site de l'apmuscadet.com, voilà de la vraie ambiance de régate super conviviale. 50 bateaux, monotypes, des couleurs et des looks pour plaire aux jeunes comme aux vieux! Des préparations de pont, de gréements aux petits oignons. Des manoeuvres, des vraies...
Et bien Doudounette en rose qui pète, on l'a maintenu toute la saison dernière en bonne place de classement des régates du circuit muscadet. Avec les enfants à bord, c'est encore plus sympa.
Imaginez bien, que, ayant goûté à la navigation familiale, en régate sur un vrai voilier, je n'éprouve pas vraiment le besoin d'une réunion au bord du canal ou d'un étang, dossard sur le dos et concurrents à portée de coude.

Et puis, mon trip c'est de faire naviguer des bateaux qui ressemblent à des bateaux.
Les modèles IOM ou classM ont une esthétique qui me déplait. Leur fonctionnement est redoutable sur l'eau, c'est imparable, leurs performances très optimisées (bien au delà de ce que peut réaliser une coque open bisafran qui traine plein d'eau), mais au prix de gréements et de formes de coques que j'ai du mal à apprécier.

En flottes disparates, on peu aussi trouver du plaisir à naviguer. A saint-malo, se trouve une petite équipe de voileux. Ils traînent aussi bien du monocoque japonais que du trimaran artisanal sur les bassins, pour le plaisir de se retrouver entre potes, ailleurs qu'à la pêche, la chasse ou au bistrot, sans esprit de compétition, mais aussi avec un oeil affûté parce que si est là pour rigoler, on a des engins qui doivent aller vite et au meilleur cap que chacun puisse faire!
Et on s'envoie des photos de nos glissades, et on est bien contents comme ça.

Tchôw les voileux, à bientôt pour les nouvelles!

Pierrot
https://www.facebook.com/1585522048371283/photos/a.1590439244546230.1073741829.1585522048371283/1590439674546187/?type=3&theater
avatar
Pierrot

Messages : 14
Date d'inscription : 10/05/2015
Localisation : Saint-Malo / Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Class40 à l'échelle 1/12ème, ça fait... 1m et ça navigue très fort!

Message par hotelgolf le Mar 15 Déc - 19:19

il est chouette ton Muscadet

j ai longtemps régaté en grandeur tant en équipage qu'en solo en baie de Seine sur mon Jouet 24 ou ensuite sur mon Feeling 920.J'ai arrêté depuis 3 ans pour des raisons d équipage te de budget .

je peux t assurer que la régate en modèle est super intéressante, la vision stratégique tactique sont complétement différentes.

nous on joue avec des Micro Magic (ressemble plus à un voilier grandeur qu'à un modèle ), c est une monotypie , donc peu d écart de performance entre les bateaux , et pendant la saison d hiver ou il ne sortent plus les bateaux , les skippeurs viennent jouer avec nous.

les régates sont bagarrées , mais dans la bonne humeur , et dans le respect des règles de courses simplifiées pour éviter les prises de tête
nous étions encore 6 ou 7 bateaux dimanche après midi au ponton visiteur du bassin de plaisance de Ouistreham , et on s est bien amusé !
avatar
hotelgolf

Messages : 117
Date d'inscription : 15/05/2015
Age : 58
Localisation : Ouistreham / Calvados

Revenir en haut Aller en bas

Re: Class40 à l'échelle 1/12ème, ça fait... 1m et ça navigue très fort!

Message par paolo73 le Mar 15 Déc - 20:19

bjr , es indiscret si je te demande d'expliquer le mécanisme de ta quille pendulaire, j'ai un ami qui ,bute un peu sur le système , peu de place à cet endroit , la bête est grosse pourtant , copie conforme du Safran il y a des photos sur le poste de Fuligule alias Sébastien ou plutôt dans la rubrique <<photos sauvées du naufrage>>
avatar
paolo73

Messages : 2464
Date d'inscription : 22/06/2015
Localisation : MONTAGNES

Revenir en haut Aller en bas

Re: Class40 à l'échelle 1/12ème, ça fait... 1m et ça navigue très fort!

Message par Pierrot le Mar 15 Déc - 22:46

Bonsoir à tous,

Pour Hotelgolf: Oui, je sais que c'est bien différent, la régate grandeur et la régate VRC. Pour avoir sensiblement progressé en tactique habitable justement en régatant avec les seawinds entre copains, ou simplement en match race, je vois bien ce dont tu parles, on affûte une certaine vision du plan d'eau et des risées. Pour les raisons que tu évoques, j'ai failli prendre une flotte de Micro Magic quand j'ai lancé la location de voilier Rc à St-Malo, mais les stocks des fournisseurs étaient au plus bas ou alors hors de prix... Ducoup, ça a été des Seawind Kyosho, améliorés pour les besoins des navigations en eau salée et vent fort.
Certains plus ou moins aboutis que d'autres en look et performances, il y en a un exemplaire sur le forum: Noir Délire, racheté par un voileux quand j'ai bradé la flotte avant de partir aux Antilles.

Pour Paolo: la quille pendulaire, c'est tout un patacaisse, selon la taille du modèle. Sur mon VOR70 de 1,10m "Numerobis" (vidéos sur youtube chaine: Pierrot Reg), je m'en suis honorablement sorti avec un simple treuil 4 tours Hitec, dont j'avais troqué les engrenages en merdonium plastique par des engrenages métal d'un servo à bras grillé. En palan 6 brins je pouvais anguler la quille de 1,8kg et 35cm de long à 40° de part et d'autre, avec tout le couple nécessaire: bateau gîté, quille qui monte au dessus de la surface...

Ce n'était pas encore le bateau le plus léger, ni le plus raide à la toile ni le plus rapide, j'ai un peu progressé ensuite en construction... mais un début de jeu de mécano amusant.
Le point de vigilance, c'est de conserver les passages de drosses au plus haut et au plus centré sur la ligne de foi du bateau pour éviter les entrées d'eau par le compartiment quille vers les autres tranches du bateau. L'idéal étant d'avoir une boite parfaitement hermétique en avant du caisson de quille, les accès poulies et palans au niveau de la tranche quille, et l'accès radio et têtes de servos en tranche arrière.  Sebastien a trouvé un système sympa et puissant, dont cependant tout l'effort est transmis par un seul réa de poulie et un seul filin en fin de système de démultiplication, en plus d'avoir un système qui traverse le bateau de l'avant vers l'arrière. Le risque est une usure prématurée de la poulie comme de la drosse (commande textile, ficelle, bout, cordage, câble) du fait des efforts encaissés et un envahissement en cas de souci d'angulation mal gérée.
Pour mon montage, j'ai privilégié le système utilisé en classe mini transat; Un palan 6 brins de part et d'autre de la tête de quille. Je ne sais pas si j'ai encore des photos archive de ça, envoie moi une requête par email : pe.regaud@gmail.com et si je trouve des trucs dans mon album photo je te les transmettrai en pièces jointes.

Pour le class40version 1m, on est en quille fixe. Tirant d'eau raisonnable et bonne raideur en utilisant un bulbe en T sur un voile de quille sandwich carbone. Avec du recul je me dis que ça vaut bien un système de quille pendulaire à l'usage et l'usure...
Envoie des photos du projet safran de ton copain, ça m'intéresse!

A+
avatar
Pierrot

Messages : 14
Date d'inscription : 10/05/2015
Localisation : Saint-Malo / Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Class40 à l'échelle 1/12ème, ça fait... 1m et ça navigue très fort!

Message par paolo73 le Mer 16 Déc - 9:36

merci pour cette réponse , tu trouveras les photos de Safran dans la même rubrique que celle-ci ,
"photos sauvées du naufrage..." par Bubu , tu trouveras toute la discussion avec Sébastien(Québec) et Bubu , j'ai mis ces photos reçu de Bubu et les commentaires du pourquoi de la chose avec Safran , si tu as des photos n'hésite pas a les mettre dans la suite de cette conversation ou le poste à Sébastien , actuellement il est en hibernation mais je le joindrai , je dois avoir son mail .
avatar
paolo73

Messages : 2464
Date d'inscription : 22/06/2015
Localisation : MONTAGNES

Revenir en haut Aller en bas

Re: Class40 à l'échelle 1/12ème, ça fait... 1m et ça navigue très fort!

Message par Fuligule le Sam 9 Jan - 17:02

Salut Pierrot!

Je suis allé voir les vidéos de ce class 40 1 mètres sur FB.

Toute une machine! Ça marche du tonnerre avec des surfs à n'en plus finir! J'adore!

J'aime aussi beaucoup le détails de tes voiles. J'ai beaucoup de croûtes à manger avant d'en arriver là!

Sébastien
avatar
Fuligule

Messages : 288
Date d'inscription : 08/05/2015
Age : 35
Localisation : Québec, Canada

http://www.letrusquin.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Class40 à l'échelle 1/12ème, ça fait... 1m et ça navigue très fort!

Message par Pierrot le Lun 11 Jan - 5:11

Salut Sébastien,

Bonne année,

Merci pour les appréciations des surfs, c'est vrai que ça gaze pas mal cet engin! Je ne m'en lasse pas!

Pour les voiles, c'est facile. Il faut dompter une machine à coudre "domestique" et utiliser des patrons en papier épais. Les volumes sont aisés à créer avec un "sail-making-tool" ou autrement appelé "gadget de claudio" et le tableau Excel associé.
Vu tes voiles du VOR70, je ne suis pas inquiet pour toi, on dirait que tu as mangé déjà quelques croûtes comme tu dis! Il faut juste trouver la matière adaptée: dacron, Icarex, mylar, qui convienne à un modèle puissant.
Comment vont les travaux? Ton atelier doit être gelé à cette saison! Bon courage pour la suite, je suis pour ma part impressionné par ta méticulosité et souci du détail dans la réalisation de l'hybride 1m.

Juste un point de vigilance, que j'ai abordé dans une discussion avec un autre "VOR-iste", c'est le risque de faire circuler de l'eau par les passages de câbles au niveau de la tranche quille. A la gîte, ça mouille beaucoup dans cette partie là et de l'eau piégée va forcément arriver à un moment ou un autre, à la faveur d'un mouvement de gîte, à la hauteur des trous pratiqués dans les hauts des cloisons de la tranche quille. Sur ton projet cela correspondrait au passage des renvois de moufflage. As tu prévu un moyen de rendre le pied de quille étanche pour parer à ce risque?

A+

Pierrot
avatar
Pierrot

Messages : 14
Date d'inscription : 10/05/2015
Localisation : Saint-Malo / Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Class40 à l'échelle 1/12ème, ça fait... 1m et ça navigue très fort!

Message par Fuligule le Mer 13 Jan - 23:13

Salut Pierrot,

Peu avant Noël, j'ai réussi à échanger l'une de mes machines à coudre industrielle contre une domestique assez évoluée... double aiguilles, boutonnière, 21 types de points dont plusieurs sortes de zig zag différents. Le tout dans l'optique de m'amuser avec les voiles. Il y a Denis qui m'a fait parvenir un échantillon de tissu que j'essaierai probablement sur les footys de mes filles. J'ai hâte de m'y mettre!

Les travaux ont cessé d'avancer depuis début novembre en raison de la réalisation d'un village de Noël ambitieux et j'y ai mis tout mon temps libre! Il me reste encore quelques trucs à ranger et je pourrai me remettre sur mon projet.

Mon atelier est chauffé en permanence, quoique je descends la température à 5 ou 8 degrés pour les périodes où je sais que je ne l'utiliserai pas. De toute manière, j'ai une chaufferette de 2000 watts qui en moins d'un quart d'heure, rend rapidement confortable l'atelier. De ces temps-ci, les températures oscillent beaucoup. -2 une journée, -9 le lendemain. Nous avons même eu 2 jours à +7 degrés la semaine dernière!

Oui, j'ai pensé à l'eau... j'ai des soufflets en caoutchouc qui feront une première barrière au passage de l'eau entre mon compartiment avant et le puits de quille. Je pensais essayer d'enrober de pellicule plastique la tête de quille et avec du butyle, coller le tout. J'aime bien l'idée des sacs de plastique dans l'ouverture pour l'accès aux servos sur tes class 40.

Il de soi que mes navigations ne ressemblent en rien au tiennes. C'est beaucoup plus "relax"!

Je verrai à l'utilisation!

De mon côté, mettre tous les palans directement dans le puits de quille était impossible. Le volume du puits de quille disponible pour 1 mètre ne me donnait pas assez d'espace pour atteindre le 40 degrés d'inclinaison de quille que j'espérais. J'avais fait un prototype de puits de quille avec des palans directement de la tête de quille et tout le tralala dans le puits, mais la quille ne basculait pas suffisamment pour qu'il en vaille la peine de le faire.

Je serais curieux de voir des photos du puits de quille de ton Numerobis!

À +

Sébastien
avatar
Fuligule

Messages : 288
Date d'inscription : 08/05/2015
Age : 35
Localisation : Québec, Canada

http://www.letrusquin.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Class40 à l'échelle 1/12ème, ça fait... 1m et ça navigue très fort!

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum